Communiqué de presse de Cahors Non Violence

COMMUNIQUE DE PRESSE

Communiqué de Cahors Non Violence suite aux attentats de la
région parisienne du 13 novembre 2015.

Je m’exprime en mon nom avec le soutien des autres membres du groupe Cahors Non Violence, car nous souhaitons porter notre voix et contribuer à la traversée de cette épreuve difficile pour notre communauté. Lorsque je repense à ce qui s’est déroulé ce 13 novembre, je me sens abasourdi par la violence inqualifiable, parce que j’ai besoin d’harmonie, de paix et de respect de la vie humaine. Je me sens également profondément triste, car, même si je peux envisager le cheminement mental de ces hommes, je ne comprends pas, or j’ai vraiment besoin de sens dans ma vie et autour de moi.
Je me sens touché par toutes les souffrances endurées par mes semblables, et mes pensées vont vers toutes les victimes, vers leurs proches et même au-delà, car ces souffrances résonnent avec notre humanité à tous.
Par conséquent, j’ai une demande à formuler : compte tenu de la gravité de ce qui s’est déroulé, je souhaite que tous ceux qui s’expriment dans les médias , le fassent dans la bienveillance, en particulier vis-à-vis de nos concitoyens qui font très certainement de leur mieux pour assurer notre sécurité à tous, et je souhaite également, dans un objectif commun de cohésion et de respect de la douleur partagée, que toute instrumentalisation à des visées électorales soit bannie. Enfin, il me semble que suffisamment de faits historiques ou quotidiens ont démontré que la violence engendre la violence, et la haine, la haine. Comme le dit Jean Marie Muller : « La violence ne mérite pas seulement
une condamnation, elle exige aussi une alternative ».
Aussi, je propose, qu’après ces terribles événements, chacun de nous prenne le temps de prendre soin de soi-même et de ceux qui nous entourent, que chacun de nous prenne le temps de se questionner sur ses choix quotidiens.
La communication bienveillante (ou non-violente) est un outil dont la pratique nous conduit à une prise de conscience de nos paroles et de nos actions afin de les accorder au plus juste à nos besoins et valeurs fondamentales. Donc, si je souhaite vivre dans un monde d’harmonie, de bienveillance, d’entraide…, que puis-je faire concrètement maintenant et dans les prochains jours pour y contribuer ? C’est la question que je nous pose et à laquelle j’aimerais que nous répondions tant sur le plan individuel que collectif.
Avec tous mes vœux de résilience pour notre communauté humaine.
Aurélien,
pour le groupe Cahors Non Violence, antenne locale du Centre de
ressources sur la non-violence de Midi-Pyrénées

ADHESION, DON
L'ADHESION
Une démarche militante.

LE DON
Votre soutien citoyen

Bulletin d'adhésion 2019
ACCUEIL
Horaires d'accueil du public
mercredi 9h-12h et 15h-18h samedi 10h-13h

Nous vous invitons à consulter ci-dessous notre planning d'accueil du public.  width=
Tel : 05 61 78 66 80
Résidence Le Dauphiné
2 Allée du Limousin
31770 Colomiers

crnv.midi-pyrenees@wanadoo.fr

SUIVEZ-NOUS !
Facebook Facebook
VIDEO

Gandhi, un simple être humain, un avocat, avec ses défauts qui a fait un parcours vers la non-violence. Il a pu employer des propos qui peuvent nous paraître polémiques, racistes. Mais il a su être un guide aussi, contre ces défauts-là.

CONFERENCES


Conférence de Catherine Clément sur Gandhi donnée le 12 mai 2011 dans le cadre de l'Université populaire du quai Branly (UPQB).

A LA RADIO