Cahors le 22 novembre

Forum du droit des jeunes Cahors le 22 novembre de Michèle HUC.

 

Pour la deuxième fois nous participons au forum du droit des jeunes organisé par le CIDFF de Cahors et le conseil général du Lot.

Cette année   nous proposons un atelier ( la durée doit être de 45 min maximum) dont le support est le jeu Mic Mac, avec l’objectif de permettre aux jeunes de questionner  le thème du forum « égalité fille/ garçon » et de découvrir (ou d’approfondir) le concept de non-violence.

 

Entrée des jeunes :

Lorsque les jeunes franchissent la porte de notre salle, Claude les accueille par cette question : « c’est quoi pour toi la non-violence ? »

Nous obtenons une très forte majorité de réponses de cet ordre :

On ne tape pas, on n’insulte pas, on ne donne pas de coup de pied, on ne crache pas par terre, ne pas enfreindre la loi, c’est rester passif, c’est aider, c’est être gentil, c’est ne rien faire.

et aussi 2 ou 3 fois : c’est respecter l’autre !

 

Trois tables attendent les jeunes, sur lesquelles  ils trouvent le chemin que nous avons préparé au préalable, les cartes et les pions. Nous avons sélectionné les cartes dés relatives à la thématique de l’égalité femme/ homme, nous les avons parfois réécrites.

Nous avons gardé deux cartes montagne sacrée, deux cartes conduisant à l’obtention d’une hache de guerre (juste pour mettre un peu de piquant dans le jeu)

 

Déroulement :

Après un temps d’hésitation les jeunes se mettent très vite d’accord sur les faces hommes/ femmes.

Lorsqu’ils tirent une carte aventure proposant trois solutions, selon les groupes et l’animateur  ils effectuent le lancer de dé pour savoir quelle est la solution adoptée ou bien l’animateur propose les trois possibilités et leur demande de se mettre d’accord sur l’une d’elles (sachant que l’on peut obtenir une hache de guerre, un symbole de paix ou rien).

Un groupe de 5° à qui j’avais proposé de lancer le dé a obtenu plusieurs haches de guerre, ils me demandent alors  à choisir par eux-mêmes la solution adoptée et …à partir de là ils gagnent des symboles de paix !

 

Synthèse à groupe entier


Au bout de 20min nous arrêtons la partie et engageons un débat à partir de ce qui s’est passé dans  chacun  des trois groupes : bilan de la partie, symboles obtenus.


Nous avons conservé le symbole avec la carte dé qui a conduit à son obtention, ceci nous permet de poser la question : pourquoi la solution choisie a-t-elle amené à gagner ce symbole ?Ceci nous permettra de nous demander ce que signifie « fille et garçon sont égaux » , de leur parler de la non-violence et ce qu’elle peut apporter notamment en cas de conflit. 

Nos impressions :

Nous avions craint que le jeu n’intéresse pas les jeunes (en raison notamment du support « les Indiens » que nous pensions trop naïf pour les plus grands), mais à notre heureuse surprise les jeunes que nous avons reçus (CM1, CM2, 6°, 5° et un groupe de 4°) se sont tous investis dans le jeu, et tout particulièrement le groupe de 4° qui au cours de la partie, a engagé des débats passionnés.

 

Les adultes qui les accompagnaient ont également apprécié le jeu, le questionnement sur les relations femmes-hommes qu’il permet d’introduire et la sensibilisation qu’il a permis à la non-violence et à la CNV (Communication Non-Violente).

Après avoir accueilli 8 groupes dans la journée nous avions encore de l’énergie !

 

 

 

 

 

ADHESION, DON
L'ADHESION
Une démarche militante.

LE DON
Votre soutien citoyen

Bulletin d'adhésion 2019
ACCUEIL
Horaires d'accueil du public
mercredi 9h-12h et 15h-18h samedi 10h-13h

Nous vous invitons à consulter ci-dessous notre planning d'accueil du public.  width=
Tel : 05 61 78 66 80
Résidence Le Dauphiné
2 Allée du Limousin
31770 Colomiers

crnv.midi-pyrenees@wanadoo.fr

SUIVEZ-NOUS !
Facebook Facebook
VIDEO

Gandhi, un simple être humain, un avocat, avec ses défauts qui a fait un parcours vers la non-violence. Il a pu employer des propos qui peuvent nous paraître polémiques, racistes. Mais il a su être un guide aussi, contre ces défauts-là.

CONFERENCES


Conférence de Catherine Clément sur Gandhi donnée le 12 mai 2011 dans le cadre de l'Université populaire du quai Branly (UPQB).

A LA RADIO