Adherer

ADHERER, c’est apporter un vrai soutien au Centre de ressources ;

ADHERER, c’est soutenir les efforts pour l’éducation à la non-violence ;

ADHERER, c’est donner les moyens à la non-violence pour qu’elle exprime toutes ses potentialités.

Adhésion (année civile) :
20€ (10€ petits budgets)
40€ (associations et institutions)

Bulletin d’adhésion

Les associations, en tant que personnes morales, peuvent adhérer au Centre de ressources, si elles répondent à certains critères définis dans le règlement intérieur de l’association. Leur adhésion est soumise à l’approbation du Conseil d’administration.

Structure associative citoyenne, le Centre de ressources repose sur la participation active et bénévole de ses adhérents :

– dans les permanences au local pour accueillir les visiteurs et assurer les tâches du quotidien ;

– dans les commissions de travail qui animent les différents pôles.

– dans la participation aux activités de l’association et à leur animation (rencontres-débat, initiation aux jeux coopératifs, etc.)

L’adhésion permet notamment :

– de participer aux différentes animations et formations organisées par le Centre de ressources ;

– d’emprunter des ouvrages et des vidéos au centre de documentation ;

– d’acheter des outils pédagogiques en vente au local ;

– de recevoir la Lettre aux adhérents (2 fois par an).

 

ADHESION, DON
L'ADHESION
Une démarche militante.

LE DON
Votre soutien citoyen

Bulletin d'adhésion 2017
ACCUEIL
Permanences
mercredi 9h-12h et 15h-18h samedi 10h-13h

(Accès: Avenue de Monturon, face au lycée Victor-Hugo)
Tel : 05 61 78 66 80
11 allée de Guérande
31770 Colomiers

crnv.midi-pyrenees@wanadoo.fr

Nous vous invitons à appeler avant de venir pour vous assurer de notre présence.
Suivez-nous !
Facebook Facebook
A VOIR



Devoirs et mémoires

Une exposition de Claude Montalbano

du 8 mai au 27 juin 2017

Mairie de Villeneuve de Rivière

A VISIONNER
L'Observatoire des inégalités a fait jouer des enfants à un jeu célèbre avec des règles qui reflètent la réalité de la société actuelle. Ils ont vivement réagi.
Publications
On passe à la radio